L’achat d’une parcelle d’à peine un hectare près du centre de Libourne se révèle judicieux. Personne ne réalise encore la beauté de ce terroir endormi qui est la seule bulle d’argile et de grave de la zone libournaise.

Sur ce terroir rare, les amis de Stéphane Bedenc font les vendanges, mettant un soin particulier à trier et à vérifier chaque grain de raisin.